La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Je me présente


 

Au dessus du puits de la tourelle de mitrailleuses du fort de Liouville
(photo Martial Vannier)Au dessus du puits de la tourelle de mitrailleuses du fort de Liouville (photo Martial Vannier)La rencontre avec la fortification a eu lieu en 2006/2007, un peu par hasard. La découverte sur le site "Mémoire des hommes" des certificats de décès de deux aïeux autour de Verdun, et le souvenir d'une visite, enfant, du fort de Vaux, a piqué ma curiosité et m'a incité à chercher ce qu'il pouvait y avoir sur internet. Je tombais immédiatement sur le site de l'Index de la Fortification Française, et ce fut le déclic !

De fil en aiguille, de découvertes en découvertes, puis la rencontre de Luc Malchair, qui fut le premier à me permettre de savoir ce qu'était un fort, au cours de deux jours fantastiques. Au delà de la rencontre, je le considère comme mon "parrain" de fortif, le 1er à m'avoir mis le pied à l'étrier...

 

Ensuite ce fut la rencontre avec d'autres passionnés, ce qui me permis de faire mes "premières armes".

Il y eu aussi l'envie de partager. Visiter, faire des photos, exhumer les archives, mais à quoi bon si c'est seulement pour se les garder ? Ainsi commençait la page "Passion fortification" sur Facebook, qui recueille plus de 5000 "j'aime". Alors pourquoi maintenant un site Web  ?

"Mémoire et fortifications" est né pour pouvoir vous permettre de partager le plus nombreux possible tout cela, mais également de servir de support plus vaste et plus complet, avec l'envie toujours de vous faire découvrir ce monde qui reste méconnu pour beaucoup, "réparer" l'injustice faite à Séré de Rivières qui reste un inconnu de l'Histoire pour beaucoup.

 

 

Egalement aussi parce que la Mémoire, ce travail de souvenir qu'il faut sans cesse entretenir est ce qui nous permettra de transmettre tout ce qui demeure aujourd'hui, faire connaitre 

ces lieux et ces sites, et si possible, d'aider à sauvegarder ce qui peut l'être...Et sinon de témoigner de ce qui a été.

Par ailleurs je suis adhérent de plusieurs associations se rapportant à la transmission de la Mémoire, de la sauvegarde d'ouvrages militaires ou à la fortification:

 

- Association Nationale 1914/1918, dont je suis le rédacteur de la revue "Grande Guerre Magazine".

-Association "Mémoire et Patrimoine Le Havre 39-45"

 

Vous retrouverez leurs coordonnées à la page Liens utiles