La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Les installations radar allemandes du Cap d'Antifer - Sur les traces de "l'opération Biting" ou "Raid de Bruneval"


 

La falaise du Cap d'AntiferLa falaise du Cap d'Antifer

L'opération "Biting" ou encore appelée "Raid de Bruneval" est une opération héroïque menée par la Royal Air Force et la Royal Navy.

 L'action se déroule dans la nuit du 27 au 28 février 1942 alors que la neige recouvre les falaises.

 Commandée par le major John Frost et menée par des troupes commandos, accompagnés de sapeurs et de techniciens, l'opéraion consiste à prendre pied sur la falaise de La Poterie-Cap d'Antifer où est installé un radar dont la technologie est encore inconnue.

 

 Les hommes sont parachutés de nuit et prennent position par petits groupes, prenant totalement par surprise les quelques soldats allemands qui surveillent l'installation.

Malgré cet effet de surprise, l'alerte est quand même donnée, mais malgré les échanges de tirs, les britanniques parviennent tout de même à démonter les éléments essentiels du radar, qui est par la suite détruit.

 

 Les troupes et le matériel parviennent à rejoindre des péniches de débarquement qui les attendent sur la plage de Bruneval, et à rejoindre l'Angleterre.

 Les pertes sont relativement légères chez les britanniques (moins d'une dizaine de tués ou disparus) pour des soldats s'étant infiltrés dans un terrain totalement hostile, et l'opération est un succès.

 

 Les Alliés vont pouvoir mieux comprendre l'avancée technologique allemande et mieux contrer les radars allemands.

 Par la suite le site ne sera pas abandonné par les allemands, bien au contraire.

 La villa sur la falaise sera détruite, un pas moins de 5 radars, un énorme radar Wassermann S, 2 Freya et 2 Würzburg seront construits, le tout entouré e barbelés et de champs de mines.

 Un Mémorial a été érigé à proximité de la plage de Bruneval où les troupes ont embarquées rapelle ce fait d'armes.

 Aujourd'hui le site sert de pâturages pour des bovins, et est traversé de nombreuses clôtures. Ces terrais sont privés, assurez vous de l'autorisation du propriétaire pour vous y aventurer.

Galerie d'images